ILERI et le monde prend une autre dimension

Actualité

Le farsi s’ajoute aux langues enseignées à l’ILERI

 

Apprendre le farsi sera possible à l’ILERI dès la rentrée de septembre 2019.

 

S’ajoutant aux 11 langues déjà enseignées à l’ILERI, le farsi, appelé aussi persan moderne, est la langue majoritaire de l’Iran. Elle est aussi utilisée en Afghanistan et au Tadjikistan, et dans une moindre mesure dans des pays tels que l’Irak, Bahreïn, Oman, le Pakistan ou encore le Qatar. On compterait environ 120 millions de locuteurs dans le monde.

 

« Etant donné la place de l’Iran dans les relations internationales, il est essentiel de pouvoir proposer à nos étudiants d’étudier une langue au coeur des questions géopolitiques contemporaines » explique Claire Bourgeois, Directrice de l’ILERI.

 

L’enseignement des langues étrangères occupe une place importante dans la scolarité des étudiants de l’ILERI et représente 12 crédits ECTS par an. Les élèves doivent choisir au minimum trois d’entre elles à étudier au cours de leur formation, que ce soit au sein du Bachelor en relations internationales ou dans l’une des spécialisations au niveau Master. Les étudiants les plus intéressés n’hésitent par ailleurs pas à suivre les cours d’une quatrième langue.

 

Les langues étrangères sont notamment indispensables pour les étudiants souhaitant intégrer le Ministère des Affaires Etrangères en passant le concours de Conseiller des affaires étrangères du Cadre d’Orient. En effet, il est nécessaire de pouvoir présenter, en plus de l’épreuve d’anglais, une épreuve dans une des langues suivantes : russe, farsi, turc, chinois, hindi, japonais, arabe, haoussa, hébreu, mandingue ou swahili. 

 

Les langues étrangères sont également fortement recommandées pour les étudiants souhaitant s’orienter vers des carrières dans les milieux du commerce, de la sécurité ou encore ceux qui souhaitent passer le concours de la DGSE. 

 

En savoir plus sur les langues enseignées à l’ILERI >

En savoir plus sur les formations de l’ILERI >

Publié le 3 juillet 2019