ILERI et le monde prend une autre dimension

La Syrie vue du Liban

Le Liban et la Syrie entretiennent des relations particulières depuis leurs créations respectives sous mandat français dans les années 1920. La crise syrienne actuelle et ses répercussions au Liban révèlent à nouveau les enjeux liant ces deux États voisins. Cette intervention se propose non pas de procéder à une énième description des facteurs précédant le conflit syrien, ni même de retracer cent ans de relations entre deux États limitrophes, mais plutôt d’opter pour une démarche originale en adoptant un prisme libano-centré.

Il s’agit donc ici de revenir sur les facteurs ayant motivé les positionnements libanais par rapport à « l’État frère » depuis leur séparation en deux entités distinctes, jusqu’aux répercussions politiques, sociales et sécuritaires du conflit syrien à partir de 2011. L’objectif revendiqué est de mettre en exergue la pluralité des enjeux, dynamiques et facteurs expliquant les retombées dramatiques du conflit syrien sur le Pays du Cèdre.

L’intervenant

Doctorant en Études Politiques au Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques (EHESS – CNRS – Collège de France) et diplômé de l’ILERI, Raphaël Gourrada travaille actuellement sur le terrain libanais. Il est régulièrement sollicité pour des interventions ou conférences dans divers médias, écrits ou audiovisuels afin de commenter ou d’analyser l’actualité proche-orientale récente.

Cette conférence se tiendra le mercredi 8 mars de 18h à 20h. Entrée libre sur réservation à rsvp@ileri.fr.


En savoir plus sur les conférences de l’ILERI >

Publié le 2 mars 2017