Formation courte spécialisée : Renseignement humain à l’ère numérique | ILERI

|

Formation courte spécialisée : Renseignement humain à l’ère numérique

 

 

 

La formation

Les cours ont lieu via Teams, tous les mardis et jeudis soirs, de 17h45 à 20h45, du 3 mai au 12 juillet (2h30 de cours et 30 minutes d’échange pour chaque séance).

 

Le renseignement humain (acronymes : ROHUM ou HUMINT) consiste à obtenir des informations auprès de personnes qu’il serait difficile d’obtenir par d’autres moyens. Il s’agit donc d’identifier et d’échanger efficacement avec des personnes clés, d’activer et de développer un réseau relationnel, de collecter et de de qualifier des informations, les analyser et les communiquer efficacement, le tout de la façon la plus sûre et la plus sécurisée possible.

 

Cette façon de se renseigner est désormais couplée avec le renseignement de sources ouvertes (acronymes : ROSO ou OSINT) c’est à dire toute information accessible au public ou disponible à l’achat. Ce renseignement, dont une bonne part est dorénavant Cyber, intègre les réseaux sociaux (acronyme : SOCMINT) qui s’avèrent être souvent une source d’informations précieuse.

 

Cette attitude, ces méthodes et ces outils permettent une prise de décision optimisée tant dans les services de sécurité que dans les domaines du renseignement étatique ou de l’intelligence économique, ou encore de la stratégie des organisations publiques ou privées.

 

Cette formation a pour objectif d’apporter des connaissances à la fois pratiques et solides sur le plan théorique. Elle est transdisciplinaire, à deux égards :

  • elle vise à fournir les fondamentaux de la culture du renseignement, couplés à l’état de l’art en matière de sciences sociales et cognitives dans l’environnement informationnel et numérique actuel.
  • elle vise à fournir une connaissance solide du droit et de l’éthique des métiers de l’intelligence économique ainsi que de l’apprentissage des méthodes et outils d’investigation et d’analyse, dont les sources d’informations cyber.

 

Les publics

 

C’est une formation à visée professionnelle et opérationnelle qui fournit un canevas solide et complet sur le sujet, elle n’exige pas un niveau préalable particulier Un public large peut-être intéressé :

  • Le professionnel des métiers de la sécurité, de l’investigation publique ou privée, de la veille et de l’intelligence économique en général qui souhaite développer ou actualiser ses connaissances.
  • Le professionnel des métiers du renseignement étatique (militaire, policier, analyste, enquêteur, …) qui souhaite se former à d’autres points de vue et d’autres outils, ou qui souhaite préparer sa reconversion professionnelle dans le monde civil et privé.
  • Le commercial ou le manager d’une grande entreprise ou le chef d’entreprise d’une PME qui souhaite apprendre à se sécuriser, optimiser sa tactique réseau ou sa prise de décision.
  • L’étudiant en formation continue qui souhaite compléter sa formation, s’acculturer aux méthodes et techniques de renseignement dans l’optique, par exemple, de préparer des concours d’admission proposés par des ministères qui possèdent un service de renseignement.

 

 

Les modalités

Les modalités

Formation limitée à 15 places (recrutement sur CV et lettre de motivation) – Prix : 2200 euros

Pour toutes questions et demandes de dossier d’inscription, merci d’adresser un mail à l’adresse suivante : julie.junalik@ecoles-ileri.fr

5 places supplémentaires disponibles pour les étudiants de l’ILERI (recrutement sur dossier en fonction de l’ordre d’inscription et de la cohérence avec le projet professionnel).

 

Calendrier : 60 heures de cours du soir les mardis et jeudis de 17h45 à 20h45 (2h30 de cours, 30 minutes consacrées aux échanges) du 3 mai au 12 juillet.

Évaluation : Cas pratiques, travaux de groupe et travaux en fin de formation.

Distanciel avec une dernière journée de séminaire et présentation des travaux en présentiel.

Remise d’une attestation de réussite à la fin de la formation sous réserve de réussite aux évaluations.

Droit et protection des données personnelles – Réflexions éthiques – 10 et 12 mai, Michel Bulach & Aurélie Caillard

——————————-

Méthodologies d’analyse appliquées à l’intelligence économique – Qualification des informations et des sources d’information – 17 et 19 mai, Pierre Memheld

 

Michel Bulach

Diplomé en droit des affaires interne et européen (Magistère, DESS-DJCE, LLM), Michel est avocat à la Cour inscrit au Barreau de Luxembourg, et associé au sein du cabinet Wildgen. Il exerce en droit des affaires, droit bancaire & financier et droit des assurances. Dans ce cadre il conseille régulièrement des entreprises et institutions financières sur des sujets réglementaires et de conformité. Il préside par ailleurs le comité consultatif d’une société d’intelligence économique et de sureté.

 

Aurélie Caillard

Diplômée en droit des affaires européen et international, Aurélie CAILLARD est avocate au sein du cabinet Wildgen. Elle conseille régulièrement des entreprises (start-ups ou non) en droit des contrats, protection des données, propriété intellectuelle, télécom-media et nouvelles technologies. Elle préside par ailleurs une délégation internationale d’une association de jeunes travaillant sur la défense et la sécurité.

 

Pierre Memheld

Pierre accompagne les entreprises françaises depuis 20 ans dans leur approche des marchés internationaux, pour la compréhension des environnements concurrentiels, décisionnels et juridiques. Enseignant dans les domaines de la conformité anti-corruption, de l’analyse du renseignement et de l’intelligence économique. Diplômé du Master Information & Sécurité de l’université Gustave Eiffel Marne la Vallée et de l’Executive MBA de l’ESSEC.

Préparation et finalités d’une action RoHum/HumInt – 24 mai, Marc Stoltz


——————————-

Mécanismes de production et de circulation de l’information dans les environnements numériques (réputation, influence, propagation de la rumeur…) – 31 mai, Camille Alloing


——————————-

Techniques journalistiques de l’interview, de l’entretien et de l’élicitation – 2 juin, Margaux Duquesne


——————————-

Analyse du comportement et des signes non verbaux – 7 juin, Angélique Laenen

 

Marc Stoltz

Associé d’une société de conseils et formations en sûreté et gestion de crise, Marc Stoltz allie son expérience institutionnelle et privée pour l’ensemble de ses activités. Ancien Officier de Police Judiciaire et spécialisé dans le renseignement stratégique et opérationnel, notamment au sein d’unités spéciales comme le GIGN et la DRM, il s’est adapté vers le privé dans les domaines de l’intelligence économique. Diplômé de l’Ecole Européenne d’Intelligence Economique (EEIE), il intervient depuis 2016 dans différents établissements et dispense des formations comme le renseignement d’origine humaine, la sûreté-sécurité, la mise en conformité RGPD, et les risques de l’espace cyber.

 

Camille Alloing

Camille est professeur en relations publiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) après avoir été maître de conférences à l’IAE de l’université de Poitiers, ingénieur R&D et consultant en communication numérique. Ses travaux s’intéressent aux mécanismes de production et de circulation de l’information dans les environnements numériques.

 

Margaux Duquesne

Margaux est une ancienne journaliste spécialiste des nouvelles technologies, Elle a travaillé en 2010 à l’émission TV Intelligence Économique de France 24 avant d’intégrer le groupe PC Presse. De 2014 à 2016, elle produit une chronique radio dans l’émission Secrets d’Info sur France Inter, sur les rumeurs et la désinformation, puis sur le cyber-renseignement.

Elle est aujourd’hui détective privée.

 

Angélique Laenen

Angélique est psychologue en libéral au Luxembourg, Expert Judiciaire à la chambre criminelle, elle est également psychologue conseil à la Cour Européenne de Justice, formatrice auprès des Ministères de l’Enseignement et Ministère des Classes Moyennes de Luxembourg. Consultante pour les sociétés de Sureté et de Sécurité Internationales, profileuse, conférencière et également consultante en psychométrie pour les évaluations des hauts profils. Elle est spécialiste des comportements agressifs.

Les fondements théoriques du réseau – Analyse des réseaux relationnels – Cartographie des réseaux d’organisation – Le management des réseaux

Les 9, 14, 16 et 23 juin – Intervenants : Christian Marcon et Nicolas Moinet

 

Christian Marcon

Professeur des universités en sciences de l’information et la communication, responsable de l’axe Intelligence Stratégique Internationale du laboratoire Cerege, Christian Marcon dirige le Master Communication des Organisations de l’IAE de Poitiers. Il a publié avec Nicolas Moinet plusieurs ouvrages consacrés aux réseaux et à l’intelligence économique, ainsi qu’une série d’articles sur ces thèmes. Aux Éditions L’Harmattan, il a publié « La recherche française en intelligence économique » (2014). »

 

Nicolas Moinet

Nicolas Moinet est un praticien-chercheur reconnu en intelligence économique. Professeur des universités à l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de Poitiers, il est également enseignant à l’École de guerre économique (EGE) et à l’Institut libre d’études des relations internationales (ILERI).

Cybersécurité et hygiène numérique individuelle – 21 juin, Laurane Raimondo

——————————-

Techniques et méthodes de recherche d’informations sur des sources Cyber (OSINT)- Investigation et analyse de profils sur les principaux réseaux sociaux (SOCMINT)- Initiation à des outils de recherche et de veille informationnelle – 28 et 30 juin, Eric Ruffié

——————————-

Cartographie du web : initiation à l’analyse des réseaux sociaux numériques – 5 juillet, Marianne Le Bechec

Retour sur l’exploration du web à l’aide graphes

Identifier des positions et des clusters

 

Mariannig Le Bechec

Mariannig Le Bechec est enseignante-chercheur à l’Université de Lyon 1 et co-responsable d’un service de formations professionnelles (URFIST de Lyon) après avoir enseigné à l’IAE de l’Université de Poitiers. Elle travaille sur l’analyse de réseaux et la visualisation des données depuis sa thèse et un post-doc au médialab Sciences Po. Elle étudie la circulation de l’information sur les médias sociaux et les pratiques numériques.

 

Laurane Raimondo

En 2014 d’abord, puis en 2016, Laurane Raimondo travaille pour l’unité de protection des données du Conseil de l’Europe. En 2018, ses travaux personnels mêlent la protection des données, le cyber et le spatial. Ceux sur la question de la militarisation et l’arsenalisation de l’espace extra-atmosphérique sont primés par le prix du Gouverneur militaire de Lyon. En 2021, elle reçoit le trophée de la Femme chercheure cyber de l’année décerné par le CEFCYS.

 

Dirigeant LR Conseils & Stratégies, elle intervient sur les questions de protection des données dans différents organismes. En parallèle, elle développe l’enseignement cyber dans le Master Relations Internationales à la Faculté de Droit à l’Université Jean Moulin Lyon 3 et celui des données personnelles dans le parcours Expertise et Risques Internationaux. Elle donne également des cours à l’Université Paris-Dauphine, à l’Institut Léonard de Vinci et à l’IA School, tout en étant chercheure au Centre lyonnais d’études de sécurité internationale et de défense ainsi qu’à l’Institut d’étude des crises et l’intelligence économique et stratégique.

Advisor du CyberCercle en Auvergne Rhône-Alpes, Laurane Raimondo contribue à la fois à la réflexion sur les enjeux de sécurité et confiance numérique, et à la diffusion d’une culture dédiée, à travers des interventions auprès d’organisations professionnelles ou des auditions.

 

Auteure de l’ouvrage La protection des données personnelles en 100 questions–réponses (Paris, Ellipses, 2021), elle a écrit pour la série Stories of Conflict d’Arte, le magazine Sécurité & Défense et entend poursuivre l’écriture à destination du grand public ainsi que l’enseignement. Deux axes visant à rendre le cyber accessible à tous pour développer la confiance dans l’espace numérique.

 

Eric Ruffié

Gérant depuis 2013 d’une société spécialisée dans la cyber-investigation, Eric Ruffié utilise au quotidien les outils et techniques de l’OSINT (Renseignement d’Origine Source Ouverte) au bénéfice de ces clients : détectives, avocats, PME, ETI, sociétés du CAC40, sociétés de cybersécurité etc. Titulaire d’un master de l’IEP d’Aix-en-Provence, il fait également partie de l’équipe qui a remporté le dernier CTF TraceLabs et est administrateur de la plus grosse communauté d’OSINT francophone.

Le renseignement humain, définition des termes, un peu d’Histoire, cadre contemporain

——————————-

Témoignage de Maxime Renahy, journaliste d’investigation et lanceur d’alerte

——————————-

Le mangement des Hommes dans le monde du travail à l’ère post-digitale

——————————-

Manager les motivations humaines et les outils technologiques, loin des clichés et des fantasmes

 

Le 7 juillet, intervenant : Dominique Turcq

 

Dominique Turcq

HEC, Docteur EHESS, Dominique Turcq a été professeur à HEC, directeur associé chez McKinsey, DG stratégie mondiale chez Manpower. Il a fondé et préside l’Institut Boostzone (conseil en stratégie, recherche sur l’avenir du monde du travail). Il enseigne à Sciences Po et intervient comme conférencier et formateur en grandes entreprises. Il est chroniqueur pour plusieurs revues RH et Stratégie.

Parrain de promotion

Maxime Renahy – Intervention le 5 mai (Témoignage, expériences, méthodes)

Maxime Renahy est un lanceur d’alerte et journaliste d’investigation français, auteur, entrepreneur, ayant travaillé dans la finance à Jersey et au Luxembourg. En parallèle de ses activités professionnelles dans le monde de la finance de 2007 à 2021, il transmet durant 5 ans des informations sensibles aux services de renseignement français DGSE. Ayant l’impression qu’il « ne servait pas l’intérêt de [ses] concitoyens, mais […] d’autres multinationales et milliardaires français », il décide alors de quitter le monde financier et les services de renseignement pour aller travailler pour les ONG et les syndicats

Afin de lutter contre l’évasion fiscale, il crée avec son frère Alexandre une association et le site Internet lanceuralerte.org permettant à d’autres lanceurs d’alerte de déposer des informations de manière anonyme, le but étant de les diffuser par la suite.

En avril 2019, Maxime Renahy publie chez les Arènes son témoignage sur le monde de la finance, du renseignement et d’activisme depuis son retour retour en France.

Maxime Renahy publie régulièrement des investigations afin de mettre en lumière des montages financiers frauduleux. Il est formateur en investigation économique.

 

Responsables Pédagogiques

Terry Zimmer – Intervention le 3 mai (Présentation, introduction) et le 12 juillet (Conclusion)

Terry Zimmer est responsable du département Information/Analyse/Influence de Rempart International, société de sureté basée au Luxembourg. Il est diplômé d’un master en intelligence économique et communication et d’un diplôme universitaire en sécurité intérieure. Enseignant à l’Université et dans des grandes écoles depuis une dizaine d’années, il est l’auteur du livre « Le renseignement humain à l’ère numérique », sorti chez VA Press en 2018.

 

Nicolas Moinet

Nicolas Moinet est un praticien-chercheur reconnu en intelligence économique. Professeur des universités à l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de Poitiers, il est également enseignant, l’École de guerre économique (EGE) et à l’Institut libre d’étude des relations internationales (ILERI).