ILERI et le monde prend une autre dimension

|

Apprentissage / financement

_MG_7014_2

L’apprentissage permet d’associer à la formation théorique académique, une formation pratique dispensée au sein d’une entreprise d’accueil. Il s’agit donc d’un partenariat gagnant / gagnant pour l’apprenti et l’entreprise.

Pour devenir apprenti, il faut être âgé de 16 à 25 ans au début du contrat d’apprentissage et être reconnu apte à l’exercice du métier lors de la visite médicale d’embauche.

Pour rechercher une entreprise d’accueil :

  • Se présenter ou poser sa candidature dans des entreprises que l’on connaît ou que l’on a repérées dans les annuaires ;
  • S’adresser aux chambres de métiers et de l’artisanat et aux chambres de commerce et d’industrie ;
  • Contacter les syndicats professionnels du métier envisagé
  • Se renseigner auprès de l’ANPE
  • Consulter les sites internet mis en place par les conseils régionaux

Financement

L’apprenti est rémunéré à hauteur de 53% du SMIC, soit environ 712,21 € bruts mensuels durant 12 mois. L’apprenti est exonéré de charges salariales.

L’entreprise est exonérée de charges patronales totalement si elle comporte moins de 10 salariés, partiellement sinon. En complément, l’entreprise perçoit une aide de l’état d’environ 2 300 € et elle bénéficie d’un crédit d’impôts de 1 600 € par apprenti.

L’entreprise et l’apprenti n’ont aucun droit d’inscription au Master à payer.

Le Master par apprentissage perçoit, au travers du CFA qui les collecte, les contributions de formation versées par les entreprises dans le cadre de la collecte de taxe d’apprentissage ainsi qu’une subvention du conseil régional. Ces ressources constituent l’essentiel du financement de la spécificité apprentissage du Master.

Contact

Les avantages d’être apprenti

  • La formation s’effectue en alternance sur une année : une partie à l’ILERI et une partie en entreprise où l’apprenti se voit confier une ou plusieurs missions précises
  • Pas de frais de scolarité
  • Signature d’un contrat d’apprentissage de 12 mois avec l’entreprise, et perçoit un salaire correspondant à 53% du SMIC (salaire non soumis aux cotisations sociales salariales et exonéré de CSG et d’impôt sur le revenu)
  • Statut de salarié avec, à ce titre, le bénéfice de 5 semaines de congés payés, de la sécurité sociale et de la retraite ; au terme de son contrat, s’il recherche un emploi, il perçoit les allocations-chômage
  • Il bénéficie de l’appui du maître d’apprentissage dans l’entreprise et d’un tuteur académique à l’ILERI

L'apprentissage

L’étudiant :

  • Bénéficie d’un contrat de travail avec l’entreprise rémunéré, d’une durée de 12 mois. La rémunération, dans le cas de cette formation, s’élève à 53% du SMIC, soit 712,21 € (juillet 2010) les cotisations sociales de l’apprenti étant supportées par l’Etat (donc salaire brut = salaire net pour l’apprenti)

 

  • Est un salarié de l’entreprise, il bénéficie des mêmes droits (sécurité sociale, congés payés, points retraite, etc.) et des mêmes obligations que les autres salariés

 

  • Obtient, en cas de réussite aux examens qu’il s’engage à passer, le diplôme du Master de l’ILERI et du Master de l’UPMF Grenoble II, identique à celui obtenu en formation « classique »

 

  • Acquiert une expérience professionnelle dans l’entreprise, en y travaillant tout au long de l’année (avec des rythmes aménagés spécifiquement pour « alterner » des temps de formation théorique à l’ILERI, faisant partie du temps de travail global, et des temps de travail spécifiquement en entreprise)

 

  • Peut valoriser ultérieurement son année de formation alternée et se prévaloir ainsi d’une année réelle d’expérience professionnelle (CV)

 

  • Dispose d’un tremplin idéal pour accéder à un emploi dans l’entreprise d’accueil en cas de satisfaction réciproque; dans le cas d’une telle embauche, l’apprenti est dispensé de période d’essai.

L’entreprise :

  • Sélectionne, sur dossier et entretien, un (ou plusieurs) apprenti(s), déjà Bac+4

 

  • S’attache les services d’un collaborateur pendant une année, en maximisant ses chances de réussite professionnelle. L’apprentissage est l’occasion d’intégrer un collaborateur dans l’entreprise (au sein d’une équipe, sur des projets, etc.) :
    • Progressivement sur un an (avec des périodes d’alternance et des périodes en temps partagé),
    • Efficacement (1 année, c’est bien plus que 4 mois de stage en formation traditionnelle !)
    • Avec moins de risques: la montée en puissance progressive au sein de l’entreprise permet à l’apprenti d’être 100% efficace dès le début de la dernière phase à temps plein en entreprise (à partir d’avril)

 

  • Bénéficie d’avantages financiers sous la forme d’une indemnité compensatrice forfaitaire (environ 2300 €) et d’une forte réduction (ou exonération pour une entreprise de moins de 10 salariés) de charges sociales patronales ainsi que d’un crédit d’impôts de 1600 € d’où un dispositif particulièrement attractif et compétitif
  • Dispose d’un tremplin idéal pour embaucher définitivement, à l’issue de l’année de formation, un collaborateur déjà pleinement intégré dans l’entreprise, en cas de satisfaction réciproque