ILERI et le monde prend une autre dimension

|

Comment travailler dans une organisation internationale ?

Les étudiants de l'ILERIOn compte aujourd’hui plus de 200 organisations internationales à travers le monde qui œuvrent pour des sujets très variés. On les retrouve sous différentes formes. Il peut en effet s’agir d’institutions, d’agences, de délégations ou encore d’organisations coordonnées ou spécialisées. Mais pour résumer : il existe deux grands types d’organisations internationales : les intergouvernementales, soumises au droit international public, et les non gouvernementales, soumises pour leur part au droit privé. Parmi les plus connues, on peut citer l’Organisation des Nations Unies (ONU), le Fonds Monétaire International (FMI) ou encore l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Vous voulez travailler pour une organisation internationale ? Voici ce qu’il faut savoir.

Comment rejoindre une organisation internationale ?

Une organisation internationale est établie par un accord d’association entre plusieurs Etats souverains. Son statut est créé par un traité international, une convention multilatérale ou un accord, avec pour objectif de coordonner ses actions. Pour ce faire, les fonctionnaires internationaux œuvrent de concert au service de l’ensemble des Etats membres. On y retrouve des agents permanents recrutés sur concours, des agents en CDD ou CDI, des fonctionnaires titulaires de la fonction publique…

 

Les postes sont répartis entre les différents Etats membres des organisations, bien souvent en fonction du montant de leur participation financière. En matière de recrutement, plusieurs parcours sont possibles, on retrouve par exemple :

  • les concours : les dates sont affichées sur le site de l’organisation, et une étude de dossier est au préalable effectuée. A savoir que le lauréat conserve le bénéfice du concours pendant 2 à 3 ans ;
  • le recrutement direct : les offres sont publiées sur les sites des organisations, mais elles peuvent également paraître dans les quotidiens nationaux ;
  • la voie du détachement pour les fonctionnaires français (loi du 12 mars 2012, art. 59 à 61) : le ministère des Affaires étrangères gère la carrière internationale de ces agents publics.

 

Des quotas, par nationalité, par zone géographique ou encore par genre, entrent très souvent en jeu, tout comme l’actualité : des programmes découlant de décisions politiques ponctuelles peuvent engendrer une vague de recrutement, par exemple.

 

Il est à noter que réussir un concours n’est pas synonyme de recrutement immédiat. Les candidats reçus peuvent être inscrits sur une liste de réserve (appelée « roster »). Ces listes de candidats présélectionnés permettent aux organisations de recruter rapidement en cas de besoin. C’est notamment une pratique de l’ONU.

 

L’ILERI a réuni pour vous les sites de recrutement de plusieurs organisations internationales à découvrir ici.

Le parcours pour intégrer une organisation internationale

Afin d’intégrer une organisation internationale, il est indispensable de maîtriser couramment l’anglais ainsi que d’autres langues officielles des pays membres de l’organisation en question. Les outils informatiques sont également primordiaux. Il faut également savoir faire preuve de flexibilité, d’une forte capacité d’adaptation dans un environnement multiculturel, mais aussi posséder un esprit d’analyse aguerri, ce à quoi vous prépare l’ILERI.

 

L’ILERI, l’école des relations internationales fondée en 1948, propose des formations spécialisées qui vous apportent les compétences nécessaires pour travailler au sein Les étudiants de l'ILERI en coursd’organisations internationales. Avec un premier cycle de 3 ans sanctionné par un Bachelor en Relations Internationales puis un second cycle de 2 ans sanctionné par un Diplôme Supérieur en Relations Internationales, les étudiants sont à même de travailler au sein d’un large panel de structures appartenant aux secteurs public et privé et couvrant des domaines très diversifiés tels que l’humanitaire, les affaires militaires, le journalisme, la diplomatie, le spatial, le culturel, l’environnement, le développement durable, la politique… Le choix est considérable, tant dans les entreprises que dans les institutions publiques.

 

En matière de débouchés, le choix est large. Ainsi, on retrouve par exemple des postes au sein d’ONG ou dans l’humanitaire, comme des missions de terrain pour Greenpeace, le CICR, Amnesty International, de la gestion de projets, des postes au sein de gouvernements étrangers, pour le conseil stratégique auprès des pays émergents, des échanges et développements internationaux, des postes au sein d’organisations internationales comme à l’OTAN, l’OSCE, l’ONU ou encore le HCR, pour ne citer que ces exemples. Découvrez ici les débouchés de notre école et les postes tenus par nos anciens élèves.

 

Si vous voulez travailler pour une organisation internationale, découvrez sans plus attendre les formations proposées par l’ILERI.