Portrait d’étudiant – Alexandrie et son stage au ministère des Armées | ILERI

Actualité

Portrait d’étudiant – Alexandrie et son stage au ministère des Armées

Par Gabriel Picard 

 

DÉCOUVREZ LE PORTRAIT D’ALEXANDRIE BLONDEAU, ÉTUDIANTE EN MSc DÉFENSE, CYBERSÉCURITÉ ET GESTION DES RISQUES ET EN STAGE AU SEIN DU MINISTÈRE DES ARMÉES.

 

Gabriel : Quel a été ton parcours scolaire ?

Alexandrie : J’ai passé le bac en sciences et technologies du management et de la gestion (STMG). J’ai ensuite effectué une licence de droit public à Jean Moulin à Lyon III avant de venir à l’ILERI.

 

G : Pourquoi avoir choisi l’ILERI ?

A : Durant ma licence je m’étais spécialisée en droit international et en droit des libertés fondamentales. C’est là que je découvris les relations internationales. Pour mon master, je voulais absolument allier le juridique aux Relations Internationales. C’est ainsi que je choisis l’ILERI. En outre, le Master à Lyon était aussi orienté vers le domaine de la Défense. Je m’y connaissais peu mais je savais qu’en vertu de ma curiosité j’allais m’y accrocher. Master que j’effectuerai en alternance en tant qu’attachée parlementaire.

Après l’obtention de mon Master je souhaite m’orienter soit dans le monde de la Défense, soit dans le monde politique.

 

G : Quelle est la structure de ton stage ?

A : Mon stage se déroule au ministère des Armées, plus précisément au sein du Centre de doctrine et d’Enseignement du Commandement (CDEC). Je travaille en particulier sur le site de l’école militaire à Paris.

 

G : Quelles furent tes motivations pour ces stages ?

A : Mon stage au sein de cette structure a été un hasard, mais les hasards sont bien faits.  Je ne connaissais pas le monde de la Défense, par curiosité j’y ai mis un pied dedans et je suis plus qu’heureuse aujourd’hui.

 

G : Qui est ton tuteur ?

A : Mon tuteur de stage est le Colonel Frédéric JORDAN, Secrétaire d’Etat-Major du CDEC.

 

G : Quelles sont tes missions ?

A : Je suis placée sous la direction du Colonel JORDAN et du Commandant CAVALIER, au sein de la cellule de coordination des Relations internationales.

J’ai effectué des fiches de synthèse pour un retour d’expérience en Ukraine et je me suis également penchée sur les problématiques liées à Taïwan. Enfin, je me suis occupée de la partie relations internationales pour le Général GIVRE, directeur du CDEC.

 

G : Qu’en as-tu retiré ?

A : Je suis passionnée par les langues. J’ai la chance de pouvoir en parler plusieurs, c’est ce qui m’a permis, lors de mon stage, de rencontrer des délégations étrangères de différents pays, la Colombie, Brésil, Italie, États-Unis, RU, équateur, notamment et apprendre de leurs expériences.

Le monde militaire n’a vraiment rien à voir des stéréotypes que l’on se fait de lui. Tous ces aspects m’auront apportée sur le plan personnel comme sur le plan professionnel.

 

 

Publié le 3 août 2022