Portrait d’étudiant – Alison et son stage en Guyane | ILERI

Actualité

Portrait d’étudiant – Alison et son stage en Guyane

Par Alexandre Laffon 

 

DÉCOUVREZ LE PORTRAIT D’ALISON FLERET, ÉTUDIANTE EN PREMIÈRE ANNÉE DE BACHELOR EN RELATIONS INTERNATIONALES ET EN STAGE AU SEIN DU PÔLE AFFAIRES EUROPÉENNES DE LA COLLECTIVITÉ TERRITORIALE DE GUYANE.

 

Alexandre : Quel a été ton parcours scolaire ?

Alison : Je suis originaire de la Guyane-Française située en Amérique du Sud. Ainsi, j’ai toujours été entourée par de multiples populations qui ont tout plein de différences culturelles, linguistiques et aussi quotidiennes. Je suis passionnée par la découverte, le monde et la connaissance de l’autre. C’est pour cela, qu’après ma terminale (spécialité SES et HGGSP) j’ai décidé de faire le concours d’entrée à ILERI Lyon pour découvrir le monde des Relations Internationales.

 

Alexandre : Comment as-tu trouvé ta première année à ILERI ?

Alison : Je peux dire de ma première année à ILERI Lyon qu’elle m’a plu et qu’elle était très enrichissante. De plus, les enseignants sont passionnés, ce qui rend certains cours très intéressants. Malgré la distance entre la France Hexagonale et la Guyane, j’ai su m’adapter à Lyon, à l’environnement, etc….

 

Alexandre : Quel est le cadre de ton stage (lieu, structure, tuteur) ?

Alison : J’ai donc décidé de retourner en Guyane pour faire mon stage. Je trouvais plus intéressant de rentrer chez moi pour faire mon stage car je voulais me familiariser avec le monde administratif de mon territoire. J’ai effectué mon stage au Pôle des Affaires Européennes (PAE) à la Collectivité Territoriale de Guyane. J’étais au sein du service Pilotage avec Mme LARANCE Katiana, une tutrice vraiment formidable qui m’a appris énormément de choses sur la gestion des fonds européens dans les départements d’Outre-Mer et plus particulièrement en Guyane-Française.

En effet, le PAE gère divers fonds et celui sur lequel j’ai le plus travaillé concerne davantage la coopération transfrontalière et transnationale entre nos pays. Sachant que les pays frontaliers avec le Guyane sont le Brésil et le Suriname. Le programme en charge de cela s’intitule « Programme de Coopération Interreg Amazonie ».

 

Alexandre : Quelles sont tes missions ?

Alison : Mes missions durant ce stage étaient les suivantes :

  • Découverte des outils de suivi et de pilotage d’une programmation Interreg dédiée à la coopération territoriale européenne
  • Développer le réseau d’acteurs de la coopération internationale et suivre l’accompagnement des porteurs de projets et des bénéficiaires
  • Collaborer à une action de coopération dans le cadre de l’année 2022 consacrée de la jeunesse et participer à des réunions partenariales.

Mes missions sont présentées comme ci-dessus dans ma convention de stage. Toutefois, en réalité, j’ai fait plus de choses comme la création d’un Webinaire pour une conférence avec les partenaires étrangers, j’ai participé à des visioconférences entre tous les Interreg de l’Union européenne, etc.

 

Alexandre : Comment as-tu trouvé ton stage ?

Alison : J’ai particulièrement aimé mon stage car il m’a permis de voir la réalité du terrain et les limites législatives auxquelles fait face la Guyane. De plus, à terme, je souhaiterai travailler dans tout ce qui concerne les coopérations Franco-Brésiliennes et mon stage m’a permis d’élargir mon réseau pour de futur occasions.

 

Alexandre : As-tu des projets après le Bachelor ?

Alison : Après le Bachelor, je veux faire un Master mais je n’ai pas encore vraiment décidé. Après tout, il reste encore 2 ans de Bachelor avant. De plus, j’ai déjà affirmé que je souhaiterai travailler dans tout ce qui concerne les coopérations Franco-Brésiliennes.

 

 

Publié le 1 août 2022