Actualité

10 livres pour découvrir la géopolitique de l’alimentation

L’ILERI vous propose une liste non exhaustive de 10 livres recommandés par nos professeurs pour les passionnés et curieux des questions liées à l’alimentation, son soft power, et les enjeux économiques et sécuritaires sous-jacents.

 

La liste de livres ci-dessous permet de gratter la surface de ce domaine devenu un des enjeux majeurs des relations internationales. 

 

Christian Boudan, Géopolitique du Goût. La guerre culinaire

 

Cuisinier, chercheur, écrivain, Christian Boudan propose un ouvrage dense analysant dans le détail comment, au fil des siècles, les dynamiques politiques, économiques et culturelles ont dessiné la planète alimentaire que nous connaissons aujourd’hui.

 

Katarzyna Cwiertka, Modern Japanese Cuisine: Food, Power and National Identity

 

L’anthropologue Katarzyna Cwiertka revient sur les conditions d’émergence de la cuisine japonaise contemporaine et montre comment les changements dans les régimes alimentaires de l’archipel sont, dans de nombreux cas, les conséquences d’une nouvelle forme d’impérialisme.

 

Gilles Fumey et Pierre Raffard, Atlas de l’alimentation

 

De la naissance de l’agriculture à la révolution alimentaire qui se joue aujourd’hui dans les laboratoires de la Silicon Valley, les deux auteurs retracent à travers plus de 70 cartes l’histoire et la géographie des produits, des saveurs et des manières de table et dessinent une véritable géopolitique de nos assiettes.

 

Marcel Mazoyer et Laurence Roudart, Histoire des agricultures du monde. Du néolithique à la crise contemporaine

 

Ce livre de deux ingénieurs agronomes internationalement reconnus constitue une véritable somme sur l’histoire des agricultures mondiales. Par-delà la simple contextualisation historique, les auteurs pointent du doigt les grands défis agricoles – et alimentaires – actuels et futurs et se proposent d’y apporter des solutions concrètes.

 

Robyn Metcalfe, Food Routes. Growing Bananas in Iceland and Other Tales from the Logistics of Eating

 

Pourquoi les avocats sont-ils cultivés au Mexique ? Pourquoi un restaurant londonien sert-il à ses clients de l’agneau élevé en Nouvelle-Zélande ? L’auteur explore ici un aspect souvent négligé du système alimentaire mondial, celui de l’approvisionnement et de la distribution. Une occasion de montrer combien ces réseaux logistiques façonnent une nouvelle forme de géopolitique.

 

Sidney Mintz, La douceur et le pouvoir : La place du sucre dans l’histoire moderne

 

Publié en 1985, le livre de l’anthropologue américain Sidney Mintz défend une thèse alors novatrice : longtemps réservée aux élites, la diffusion géographique et sociale du sucre, substance issue d’un modèle de production particulier – le système de plantations –, a changé radicalement la face du monde industriel. Sous la plume de Mintz, le sucre devient le révélateur de l’histoire du capitalisme mondial et des rapports de force qui s’y jouent.

 

Marion Nestle, Food Politics: How the Food Industry Influences Nutrition & Health

 

Dans un livre qui fit grand bruit aux Etats-Unis, Marion Nestle explore les coulisses de l’industrie agroalimentaire américaine et montre comment cette dernière transforme en profondeur la structure de nos régimes alimentaire. Dépassant le simple pamphlet nutritionnel, l’auteur analyse comment le secteur agroalimentaire est devenu un acteur politique incontournable dans le fonctionnement des sociétés développées.

 

Rachel Laudan, Cuisine and Empire: Cooking in World History

 

Rachel Laudan raconte ici l’essor et la chute des grandes cuisines du monde. En prenant le monde plutôt que la nation comme scène, elle montre comment les évolutions des paradigmes culinaires ont permis la construction de nouvelles cuisines dont une poignée, choisies comme cuisines des empires, ont fini par dominer le globe.

 

Bruno Parmentier, Nourrir l’humanité. Les grands problèmes de l’agriculture mondiale au XXIème siècle

 

Alors que la population mondiale ne cesse d’augmenter et que 850 millions de personnes ne mangent toujours pas à leur faim, nourrir le monde est devenu un enjeu primordial pour le futur de l’humanité. Faisant preuve d’une pédagogie rare, Bruno Parmentier propose ici un ouvrage de synthèse permettant de mieux comprendre les défis alimentaires actuels et à venir.

 

Anna Tsing, Le champignon de la fin du monde : sur la possibilité de vie dans les ruines du capitalisme

 

En prenant pour objet le matsutake, un champignon comptant parmi les aliments les plus chers au monde, Anna Tsing observe les mutations de notre monde globalisé et met à jour les dynamiques du capitalisme au XXIème siècle. Entre food studies et science politique, le livre apporte un éclairage inédit sur la manière dont le capitalisme transforme, de manière irrémédiable, les sociétés et les écosystèmes.

 

Découvrez nos conférences ouvertes au public>

Découvrez nos formations de Bac à Bac+5>

Publié le 1 avril 2020